Le Brusc

Dimanche de Pâques, nous nous sommes promenées sur la Pointe du Cap Nègre, au Brusc. C’est un hameau de Six-Fours-Les-Plages juste avant l’archipel des Embiez, dans le Var. Tout au bout du Cap Nègre se trouve une ancienne batterie militaire érigée sous Louis-Philippe. De là, nous avons contemplé au loin sous un fort mistral le Cap Canaille, les calanques et l’île de Riou.

La montagne Sainte Victoire

Près de Marseille, nous avons deux montagnes : la Sainte Baume et la Sainte Victoire. Au printemps, avant les grosses chaleurs, nous aimons les gravir et longer les crêtes. Aujourd’hui, nous sommes montés au sommet de la Sainte Victoire par le col de Saint Ser. Nous avons longé la crête vers l’est en passant par le Pic des Mouches, le point culminant (1011m).

Au printemps, la Sainte Victoire est magnifique, parsemée de fleurs. Comme dans la Sainte Baume, nous avons vu aussi des iris blancs, jaunes et mauves, du thym et du romarin en fleurs.

Et de fleurs en fleurs, quelques insectes dont des papillons  virevoltent.

Le massif de la Sainte Baume

En partant du col de l’Espigoulier, nous avons contourné les dents de Roque Forcade. Nous sommes montés sur la crête pour rejoindre le plan des Vaches. Nous sommes allés jusqu’à la tour Cauvin. Du sommet,  nous avons admiré Marseille et la mer, Le massif de l’Étoile, La montagne Sainte Victoire, l’ensemble du massif de la Sainte Baume et le pic de Bertagne, les calanques…

C’est le printemps. Nous avons marché sur des tapis de fleurs jaunes. Sur le bord des sentiers poussent de nombreuses fleurs colorées dont des iris jaunes mais aussi mauves ou blancs, quelques coucous, quelques orchis, quelques pensées…. Dans le ciel, deux aigles de Bonelli. le couple niche dans la paroi de la Sainte Baume.

Au musée Cantini

Pendant l’exposition une maison de verre, des tableaux de la collection du musée sont exposés au 2ème étage. Marseille, Cassis ou bord de la méditerranée. A l’Estaque (un quartier de Marseille), de nombreux peintres ont séjourné : Cezanne, Renoir, Derain, Braque, Dufy, Marquet, Othon, Friesz…

Une maison de verre

A Marseille, le Centre de recherche sur le verre, le CIRVA,  fête ses 30 ans d’existence. Une occasion rêvée de montrer le résultat de ses travaux : environ 600 œuvres qui n’ont pas été exposées depuis plusieurs années. Ce Centre d’art et de recherche accueille des plasticiens, designers ou architectes désirant introduire le verre dans leur démarche créatrice. Ces artistes développent leurs projets de recherche sous l’assistance de l’équipe technique du Centre, les souffleurs de verre. Le CIRVA est un véritable laboratoire pensé pour les artistes.

L’exposition au musée Cantini traverse ses 30 années de travaux. Conçu de manière fluide et non chronologique, le parcours propose la découverte d’une sélection d’œuvres.  Les pièces réalisées au CIRVA sont exposées avec d’autres œuvres qui relèvent des arts décoratifs et du design ainsi qu’avec des peintures ou des sculptures contemporaines.  Les choix sont opérés sur la base de l’approfondissement de l’œuvre d’un artiste ou d’une période spécifique de la création contemporaine, ou encore sur la base de rapprochements formels, esthétiques ou thématiques.

Au musée des Beaux Arts

Le musée présente un bel ensemble d’œuvres de quatre siècles de l’art européen, du XVIe au XIXe siècle. La présentation de l’art en Provence aux XVIIe et XVIIIe siècles est l’une des originalités du musée. J’ai vu l’exposition la 1ère fois lors d’une soirée organisée pour l’association le point rose. Champagne, cocktail et visite accompagnée de conférenciers.

Nous avons admiré les peintures des plus grands maîtres italiens et français des XVIe et XVIIe siècles. Puis un ensemble de peintures et sculptures du grand artiste baroque français, Pierre Puget, né à Marseille en 1620. L’École française du XIXe siècle est un autre temps fort de cette collection. Aux côtés des plus grands maîtres, Courbet, Corot, Daubigny, Millet et Puvis de Chavanne, figurent les représentants de l’école de Marseille comme Loubon, Guigou, ou Ziem qui ont imposer leur vision originale des paysages lumineux du Midi.