La crête de la Sainte Baume

Le temps était couvert mais il y avait surtout beaucoup de vent samedi pour longer la crête de la Sainte Baume. Nous avons traversé la forêt à partir du monastère des Dominicains pour monter jusqu’au Paradis, à l’extrémité est du massif.

Autre page : Le Paradis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *